Coacher ses employés et leur donner du feedback

Les responsabilités du gestionnaire envers les résultats à atteindre l’amènent forcément à diriger les ressources humaines qui lui sont confiées de manière à agir sur la performance de chacun. Il doit donc démontrer sa compétence comme coach s’il veut obtenir la contribution recherchée.

Passer de résistance à acceptation du changement

Le changement organisationnel est aujourd’hui omniprésent dans nos entreprises. Ce phénomène existe puisque nos organisations doivent de plus en plus répondre aux multiples pressions provenant autant de l’environnement interne qu’externe. Il s’avère donc nécessaire, voire essentiel, d’être ouvert et disposé à accueillir, initier et gérer toutes formes de changement, pour permettre à notre organisation de progresser malgré tous les défis que représente ce type de projet. Ainsi, il importe à tout gestionnaire de s’outiller pour conduire le plus efficacement possible les changements et ce, même s’ils nous sont imposés.

Intervenir dans un conflit entre employés

Pour permettre aux gestionnaires d’enclencher un processus de solution efficace en responsabilisant les employés touchés et concernés par le conflit. Pour éviter de placer les gestionnaires dans le rôle de juge ou d’arbitre… La gestion des conflits de personnalité, un sujet qui dérange et un aspect de la gestion des ressources humaines qui nous place souvent devant nos limites.

Gérer les employés difficiles

Plusieurs gestionnaires auront à gérer, un jour ou l’autre, un ou plusieurs employés présentant des problèmes de rendement, de compétence, d’attitude et/ou de conduite importants. Une situation qui entraîne souvent des effets non négligeables sur la qualité du travail, sur la qualité des relations avec la clientèle, sur le climat de travail et/ou sur l’équipe de gestion. Alors, dans ce cas, quelle approche utiliser pour que le changement soit significatif et durable? Peut-on provoquer des changements lorsque des questions de personnalité et d’attitude sont en cause? Y a-t-il des cas où nous ne pouvons rien y faire? C’est à ces préoc­cupations que répond cet atelier de développement.

Devenir un leader d’influence

Plusieurs individus, à différents niveaux de l’organisation, occupent des postes qui les amènent à exercer une certaine influence sur plusieurs autres individus. Or, ils ne sont pas toujours en mesure de maîtriser la complexité de ce rôle. Et malgré cette réalité, ils doivent être efficaces et atteindre quotidiennement des résultats. Cette habileté à influencer des gens n’apparaît pas du jour au lendemain, mais peut se développer selon le degré de motivation de chacun. Influencer efficacement des gens impliquera alors, pour qui le désire, une connaissance de son style dominant de leadership et de l’effet de celui-ci sur les autres, ainsi qu’une capacité d’ajuster ses comportements en fonction des individus en présence, des objectifs à atteindre et de la situation donnée.

Consolider mon équipe

Dans un contexte où la concurrence est de plus en plus féroce et où les restructurations et les changements organisationnels sont monnaie courante, le gestionnaire responsable d’un groupe de travail doit être créatif pour arriver à harmoniser les besoins individuels de ses membres à ceux de l’organisation. Atteindre les résultats demandés, tout en conservant un esprit d’équipe et une cohésion entre les membres de celle-ci représente un défi de taille pour plus d’une personne. C’est pourquoi certaines conditions de base de consolidation deviennent indispensables pour ceux et celles qui cherchent à s’adapter le plus rapidement et le plus efficacement possible à cette réalité.

Composer avec différents types de personnalité au travail

Il n’est pas rare qu’un gestionnaire ait à diriger du personnel aux personnalités fort différentes. Cela représente parfois tout un défi d’adaptation dans l’encadrement et dans la mobilisation du personnel pour obtenir un rendement optimal en fonction des objectifs fixés. Cette session propose donc des moyens concrets pour adapter ses comportements aux différentes personnalités et ce, afin d’améliorer le climat de travail et d’optimiser le rendement de chacun.

Coacher, motiver et mobiliser

Les responsabilités du gestionnaire envers les résultats à atteindre l’amènent forcément à diriger les res­sources humaines qui lui sont confiées de manière à agir sur la performance de chacun. Il doit donc démontrer sa compétence comme coach et comme motivateur s’il veut obtenir la contribution recher­chée.