Où mettre notre temps de qualité en 2014 ?

stephane-huot
Publié par : Stéphane Huot

14janvier
2014

« Ce qui importe ce n’est pas le temps que l’on vit, mais ce que l’on fait du temps qui nous est accordé. », Martin Luther King

En ce début d’année, animés d’intentions et de résolutions toutes plus légitimes les unes que les autres, se retrouve souvent dans notre liste la quête de plus de temps de qualité. Cette volonté émise par plusieurs sous-entend non seulement des actions visant une récupération de minutes, mais également une utilisation intelligente et appropriée de ce temps rendu disponible. Être en mesure de sauver du temps est une étape importante, mais savoir l’utiliser de façon éclairée en est une toute aussi déterminante.

Outre les habiletés à utiliser efficacement la délégation et/ou à reconnaître et agir sur nos principaux obstacles qui nous grugent des minutes ici et là pour récupérer du temps, qu’en est-il de notre façon de tirer profit de cette opportunité ? En d’autres mots, comment utiliser de façon judicieuse ces minutes « additionnelles » retrouvées ?

Consacrer plus de temps à la famille et aux enfants, se reposer, pratiquer davantage de sports, prendre soin de notre santé, réaliser des voyages, cuisiner vont de soi et sont toutes autant de façons différentes de profiter de minutes offertes au niveau personnel. Nos valeurs, nos intérêts, nos besoins demeurent habituellement le meilleur guide quant aux choix qui seront faits. Par ailleurs, quel est notre repère pour y arriver au niveau professionnel et maximiser la rentabilité de ce temps rendu utilisable ?

Une meilleure analyse de nos activités de gestion ainsi que de leur impact sur la performance de nos opérations est la voie à suivre pour en arriver à prendre de meilleures décisions à l’égard des minutes disponibles au travail. En d’autres mots, il faut réussir à identifier parmi l’ensemble de nos tâches, celles qui sont directement reliées à la poursuite des objectifs de l’équipe, de l’organisation et qui nous permettront d’avoir un retour optimal sur notre investissement d’efforts déployés. Un peu comme dans la loi de Pareto, il faut déterminer le 20 % des activités qui nous permettront d’obtenir un 80% de résultats. Ces activités dites de « haute performance » ou de croissance deviennent donc celles à privilégier, à prioriser lorsque des minutes sont récupérées. Il peut être plutôt tentant de vouloir compléter d’autres tâches plus routinières dans ces occasions, parfois plus faciles, plus simples, plus agréables. Mais ces activités de maintien généreront-elles le retour souhaité ? Le défi demeurera donc de connaître et de rester « focus » sur nos activités de croissance et en profiter pour générer l’effet de levier désiré en les réalisant au bon moment.

Analyser pour mieux décider, innover, solutionner, améliorer, déléguer, développer, planifier, organiser, coacher, identifier des opportunités, réfléchir, se perfectionner, voilà des exemples d’activités à valeur ajoutée qui auront un impact direct sur les résultats à atteindre et qui méritent qu’on leur accorde un temps de qualité. Trop souvent la réalisation de ces activités se fait à la « sauvette », en coupant les coins ronds et en négligeant la qualité ou en mode réactif parce que « j’ai trop attendu à la dernière minute ». Ces activités représentent donc une partie cruciale et fondamentale de notre gestion et plus souvent qu’autrement, ce sont celles-ci qui se retrouvent au bas de notre « to do list ».

Pouvons-nous leur accorder un peu plus de temps de qualité en 2014 ?

Voilà une résolution à respecter tout au long de la prochaine année et qui sans aucun doute nous permettra d’améliorer grandement la qualité de notre gestion…

Bonne et Heureuse Année 2014 à tous !